DT 38 : EDITION DU LIVRET "AUSCHWITZ, APRES L'ERE DES TEMOINS"

Après une année de travail avec la participation de Guillaume Ribot qui avait déjà participé à la réalisation de Struthof,après l’ère des témoins, Buchenwald,après l’ère des témoins, Ravensbrück, après l’ère des témoins, Sachsenhausen, après l’ère des témoins, et celle d’un historien spécialiste d’Auschwitz, Birkenau Tal Bruttmann , l’AFMD va éditer le livret "Auschwitz, après l’ère des témoins" à la fin du deuxième semestre 2016. Les caractéristiques de ce livret sont les suivantes : Livrets de 110 Pages Format 15 X 21 cm Impression Quadri Recto/Verso + Pelliculage Brillant Recto/Verso Papier Couché demi mat 300 g. Reliure Spirale métallique. Vous trouverez en pièces jointes quelques éléments de présentation et un bon de commande

AMIS, DESSOUS LA CENDRE

De Serge Utgé-Royo
album "Les cités du soleil " (1989)

Refrain :
Amis, dessous la cendre
Le feu va tout brûler
La nuit pourrait descendre
Dessus nos amitiés

Voilà que d’autres bras tendus
S’en vont strier nos aubes claires
Voilà que de jeunes cerveaux
Refont le lit de la charogne
Nous allons compter les pendus
Au couchant d’une autre après-guerre
Et vous saluerez des drapeaux
En priant debout sans vergogne

au Refrain

La nouvelle chasse est ouverte
Cachons nos rires basanés
Les mots s’effacent sous les poings
Et les chansons sous les discours
Si vos lèvres sont entrouvertes
Un ordre viendra les souder !
Des gamins lâcheront les chiens
Sur les aveugles et sur les sourds

Je crie pour me défendre
"A moi, les étrangers !
La vie est bonne à prendre
Et belle à partager"

Si les massacres s’accumulent,
Votre mémoire s’atrophie
Et la sinistre marée noire
Couvre à nouveau notre avenir
Vous cherchez dans le crépuscule
L’espérance de la survie
Les bruits de bottes de l’Histoire
N’éveillent pas vos souvenirs

au Refrain

Je crie pour me défendre
"A moi, les étrangers !
La vie est bonne à prendre
Et belle à partager"

au Refrain

“DESOBEIR POUR SAUVER” : UNE EXPOSITION QUI HONORE LES “JUSTES” DE LA POLICE ET DE LA GENDARMERIE

La France compte, après la Pologne et les Pays-Bas, le plus grand nombre de “Justes”. Un peu plus de 3 000 hommes et femmes ont été nommés “Justes de France” pour avoir, durant l’Occupation, aidé des juifs à se cacher afin d’empêcher leur déportation vers les camps de la mort, et contribué ainsi à sauver les trois quarts des 330 000 juifs de France.

Parmi eux, 54 policiers et gendarmes, qui ont obéi à leur conscience et désobéi à l’Etat français de Vichy, seront honorés en 2010 dans une exposition itinérante intitulée “Désobéir pour sauver”.

Une exposition qui offre l’occasion de comprendre que la désobéissance aux ordres se justifie quand elle répond à une exigence supérieure, celle de l’humanité.

CROWN PLAZZA TOULOUSE
CROWN PLAZZA TOULOUSE

Cette exposition installée à l’hôtel Crowne Plaza à Toulouse, mise en scène à l’occasion des vingt ans de l’Association des Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation (Afmd) présidée par Dorlayne Durel et l’Office National des Anciens Combattants et Victimes de guerre (Onac) est d’actualité.

Ces différents panneaux racontent l’action des 54 policiers et gendarmes nationaux honorés Justes parmi les Nations qui ont sauvé des Juifs pendant la Seconde guerre mondiale.

Cette exposition a ravivé les souvenirs : « A Toulouse, le commissaire Jean Philippe préféra démissionner plutôt que de donner la liste des Juifs, avance Lucien Barbe, ancien commandant de police et président des Anciens Combattants et Résistants du ministère de l’Intérieur. Tout comme l’inspecteur Jacques Delmas qui refuse d’appliquer les ordres de Vichy ».

BULLETIN D 'ADHESION

Association (loi de 1901), nous vivons essentiellement grâce au dévouement de nos adhérents, à leur engagement et leurs participations financières : cotisations, abonnement et dons.

Vous partagez nos valeurs , vous souhaitez donner ponctuellement de votre temps,
vous voulez agir pour combattre les crimes contre l’humanité, défendre les intérêts moraux et l’honneur de la Résistance, de l’Internement et de la Déportation, lutter contre le négationnisme et la falsification de l’histoire,soutenir les victimes de discriminations fondés sur leur origine nationale ou ethnique, philosophique ou religieuse,combattre le racisme et l’antisémitisme, lutter contre toute résurgence du nazisme et toute idéologie prônant l’intolérance et la discrimination raciale ou religieuse.

Nous avons besoin de vous !

… Adhérez !

PDF - 1 Mo
bulletin_adhesion_afmd_2016.
PDF - 198.6 ko
bulletin adhesion collectivité territoriale

MAIRIE DU 7E ARRONDISSEMENT 116 RUE DE...

MAIRIE DU 7e ARRONDISSEMENT 116 rue de Grenelle - PARIS 2 - 14 MAI 2016

ASSEMBLEE GENERALE NATIONALE ANNUELLE

La prochaine assemblée générale de l’ Association des Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation se déroulera à Evry le 3- 4- 5 juin 2016}}

COMPTE-RENDU DE L'ASSEMBLEE GENERALE DU 2 AVRIL 2016

Compte-rendu de l’Assemblée Générale
Samedi 2 Avril 2016 à Aixe sur Vienne.

La secrétaire Sylvie Codecco accueille les participants, remercie les personnalités présentes et fait observer une minute de silence en hommage aux amis disparus.
Elle remercie Mr le Maire d’Aixe de nous avoir réservé un tel accueil.

Rapport moral du président Claude Bérody.
Il souligne en premier le caractère exceptionnel de cette A.G. en commun avec celle l’ADIRP.
En deuxième la difficulté d’être présents partout où l’on célèbre la journée de la Déportation ce dernier dimanche d’Avril. Cérémonies le même jour et pratiquement à la même heure.
En troisième la question de la montée des partis fascistes en Europe et maintenant en France. Il rappelle l’article 2 de nos statuts qui indique clairement notre devoir devant une telle situation : le combat contre cette idéologie, contre le racisme et la solidarité envers les victimes des guerres et de la misère au Proche Orient et en Afrique sans oublier les victimes des attentats en Europe même. Cependant le refus de considérer que nous sommes en guerre car alors cela prendrait le caractère d’une guerre civile, la plus terrible des guerres.
Il évoque ensuite la mise en place de notre site qui doit être un moyen de communication entre les membres de la D.T. mais aussi à l’échelle du national.
Après avoir exposé ses problèmes de santé qui pèsent dans sa fonction il demande d’envisager son remplacement.
En conclusion il propose 4 actions pour les années à venir, reprendre pour Nexon et St Germain les Belles la mise en place d’un sentier de mémoire devant l’entrée des deux camps comme à St Paul, faire réaliser un emplacement roses de Ravensbrück à la Roseraie municipale, voir comment se rapprocher de l’AFMD de la Mayenne et de leur réalisation en cours sur l’internement des Tziganes. Une reprise de l’action menée avec nos amis de « Ma Camping » pour nos 10 ans.

Compte-rendu d’activités 2015 et projets pour 2016 par la secrétaire Sylvie Codecco.

En introduction elle souligne la continuité de nos activités. 2015 a été la dernière année des 70 ° anniversaires de la fin de la guerre, de la libération des camps mais hélas aussi des lâches attentats ce qui montre combien notre combat est d’actualité.
Elle évoque en premier le voyage de mémoire à Ravensbrück avec les élèves lauréats du CNRD
Toujours dans le cadre du CNRD plusieurs manifestations.
Une conférence de Mme Marie France Reboul consacrée à l’art dans le complexe concentrationnaire de Buchenwald
à l’espace Cité qui marque le début d’une collaboration avec le Musée de la Résistance de Limoges.
Le tout suivi par l’exposition de l’Amicale de Mauthausen présentée par son président à la médiathèque de Rilhac Rancon. Nous nous félicitons de la présence de nombreux élèves à ces manifestations.
Participation sous diverses formes au CNRD.
Comme toutes les années participation à de nombreuses cérèmonies . Notamment au Forum des Associations organisé par la mairie de Limoges.
Nous avons aidé à la renaissance de la D.T.16
Nous avons été présents au congrès national de l’Afmd 2015.
Pour 2016 une action est envisagée avec le Musée de Limoges pour les 70 ans de Nuremberg, nous préparons également les 20 ans de l’AFMD . plus les projets évoqués dans le rapport moral.

Bilan financier par la trésorière Fabienne Oliviéro.

Le bilan fait apparaître des recettes pour 5664,20 euros et des dépenses pour 6145,84 euros. Il en résulte un léger déficit couvert par nos avoirs précédents.

L’élection du bureau se déroule ensuite sans changement sinon l’élection de Mme Yvette Granger.

Les personnalités présentes diront quelques mots.

L’A.G. se termine par le dépôt d’une gerbe aux monuments à la mémoire des déportés de la commune notamment pour les parents de notre amie Monique Barussias membre du Bureau. Elle fera l’historique de ses grands-parents avec beaucoup d’émotion. Nous avons eu le plaisir de voir se joindre à nous de nombreuses personnes dont plusieurs membres du Conseil Municipal d’Aixe. Merci à Tous.

Notre A.G. s’est déroulé en présence de notre amie Claude Epaud de la Charente Maritime membre du bureau national qui a conclu nos travaux par une courte intervention très amicale. Nous la remercions pour sa présence attentive et solidaire dans les conditions exceptionnelles de cette A.G.

CONFERENCE DEBAT SUR LE GENOCIDE DES TSIGANES

Le génocide des Roms et des Tsiganes d’Europe durant la Seconde Guerre mondiale est rarement évoqué en France, pays relativement épargné. Il fit pourtant au moins 200 000 victimes. Dans le cadre de son cycle “Tsiganes et Nomades d’Europe”, le Mémorial des Déportés de la Mayenne vous invite à participer à une soirée consacrée à la mémoire de ces persécutions, le vendredi 20 mai à 20 heures, à l’auditorium du Grand nord à Mayenne. Participation libre.

La soirée s’ouvrira par la projection du documentaire “Mémoires tsiganes, l’autre génocide” de Juliette Jourdan et Idit Bloch, en présence de celle-ci, film réalisé à partir du témoignage des derniers survivants et d’images d’archives. Cette projection sera suivie par une conférence-débat d’Henriette ASSEO, professeure agrégée à l’EHESS, spécialiste incontestée de ce sujet. Un évènement à ne pas manquer !

Contact :
DT 53 AFMD
Mémorial des Déportés de la Mayenne
23 rue Ambroise de Loré
53100 MAYENNE
02 43 08 87 35
http://www.memorial-des-deportes-ma...

DT 29 - PLOUGASNOU - RALLYE DE LA MEMOIRE AU COLLEGE FRANCOIS CHARLES DE PLOUGASNOU

PLOUGASNOU, VILLE MEDAILLEE DE LA RESISTANCE

La Commune de Plougasnou, les Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation du Finistère, les Anciens combattants de Plougasnou ont proposé aux élèves de troisième du collège un rallye de la Mémoire pour découvrir l’histoire de leur commune "Médaillée de la Résistance".

Aux détours de ce rallye, en répondant aux 6 questions proposées, ils ont pu dire :
• Pourquoi des hommes et des femmes s’étaient engagés dans la résistance, quels étaient les risques encourus, qu’elles en furent les conséquences ?
• Pourquoi la commune de Plougasnou a été Médaillée de la Résistance ?
• Ce que représente "la Médaille de la Résistance" ?

Voir la présentation

Présentation des élèves du Collège François Charles de Plougasnou
PDF - 2.2 Mo
Travaux des élèves au format PDF

UN PARC YVONNE ABBAS A LA MADELEINE

24 avril 20016

A La Madeleine sa commune, Yvonne Abbas lisait traditionnellement le message des Associations des déportés lors des cérémonies de la journée d’hommage aux victimes et héros de la Déportation.
Résistante de la première heure avec les Jeunes Filles de France, et les Jeunes Communistes du Nord, auprès de Matha Desrumeaux pour la reconstruction du Parti communiste. Elle participe avec son mari Forent Debels aux premières actions de résistance menées par l’Organisation Spéciale et plus tard les FTP.


Arrêtée le jour de ses 20 ans en 1942, elle est condamnée par la Cour Spéciale de Douai : internée à Cuincy puis transférée à La Roquette, Rennes et Romainville, avant d’être livrée aux Allemands et déportée à Ravensbrück. Elle est affectée au Kommando de Hollenstein jusqu’en avril 1945. A son retour elle apprend que son mari a été fusillé au fort du vert Galand (près de Lille) peu après son arrestation. Infatigable militante de la mémoire de la déportation et de la vigilance antinazie elle a témoigné jusqu’à ses dernières forces avec l’Amicale de Ravensbrück, l’ANACR et notre association dont elle restait membre honoraire de notre bureau
Peu de temps avant son décès en décembre 2014, elle avait été promue au grade de Commandeur de la légion d’Honneur, première femme du Nord à avoir reçu cette distinction.
La municipalité de La Madeleine, a inauguré ce jour, 24 avril 2016, un parc à la mémoire de cette femme du Nord. Nous étions nombreux à nous associer à cet hommage.