Lieux de déportation par pays

Caractéristiques des lieux de déportation :
Les camps de déportation comprenaient des camps principaux (KZ ou KL Konzentrazion Lager à compléter), qui fonctionnaient avec de nombreux camps annexes parfois très éloignés géographiquement du camp principal.
La création des premiers camps de déportation date de 1933 (Dachau). Ces camps étaient destinés à contraindre les Allemands résistants à adhérer de force à l’idéologie nazie.
En plus ont été créés en 1932 les premiers centres d’internement et d’hospitalisation des personnes ( enfants ou adultes) présentant des déficiences mentales et physiques qui sont devenus des centres d’euthanasie.

Ceux-ci étaient appelés Kommando (Kommando) répartis un peu partout en Europe.
Les Kommandos pouvaient être désignés par le nom de la commune où ils étaient situés ou par un nom de code ( par exemple un nom d’animal ou tout autre).

références bibliographiques : publications de la Fondation "Mémoire Vivante n° 30 et 31 de Mai et Aôut 2001


Carte des camps en Europe


Carte des principaux camps de concentration, centres d’euthanasie et centres d’extermination ouverts par le régime nazi à fin 1945. (Cette carte ne concerne que les déportés partis de France) )

"Gross Rosen"AURIGNYAuschwitz-BirkenauBUCHENWALDBergen-BelsenDachauFLOSSENBURGMAJDANEKMAUTHAUSENMittelbau DoraNATZWEILLER-STRUTHOFNeuengammeRavensbruckSOBIBORSTUTTOFSachsenhausenTHERESIENSTADTTREBLINKA

source : livre mémorial FMD -2004

Mis à jour : vendredi 9 février 2018