MESSAGE POUR LA JOURNEE NATIONALE DU SOUVENIR DES VICTIMES ET DES HEROS DE LA DEPORTATION DIMANCHE 29 AVRIL 2018

La journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la déportation permet chaque année de remettre en mémoire ce que fut la déportation avec son cortège infernal de trains partis de France entre 1940 et 1944.

Ces trains ont conduit vers les camps de concentration ou d’extermination de l’Allemagne nazie des populations de tous âges et de toutes conditions, victimes de la répression et des persécutions pratiquées par l’occupant nazi avec le concours du régime de collaboration en France.

La journée nationale a aussi pour but de rendre hommage aux victimes et de rappeler l’engagement de celles et ceux qui ont choisi de poursuivre dans la résistance la lutte contre l’ennemi et son idéologie.

Nous pensons avec beaucoup d’émotion à ces disparus, femmes et hommes qui ne sont pas revenus de la tragédie qui a frappé tant de combattants et auxquels nous devons une part de notre liberté.

Leur combat pour le respect de la dignité humaine est particulièrement chargé de sens en cette année du 70ème anniversaire de l’adoption de la déclaration universelle des Droits de l’Homme.

Le travail de mémoire n’est jamais achevé. L’acharnement des déportés à transmettre a valeur d’exemple et s’explique par la force d’un engagement qui ne tolère ni l’érosion de l’âge ni les difficultés de la vie.
Ce sacrifice, ils veulent le donner en partage aux générations suivantes afin de les inciter à rejeter toute manifestation de haine, inspirée de considérations ethniques, religieuses, culturelles ou nationalistes.

Le message d’aujourd’hui se veut un appel à œuvrer pour un monde de paix dont l’Europe doit demeurer le symbole.

Ce message a été rédigé conjointement par :

La Fondation pour la Mémoire de la Déportation (FMD)
L’Union Nationale des Associations de Déportés, Internés et Familles de disparus – Fédération Nationale des Déportés et Internés de la Résistance (UNADIF – FNDIR)
La Fédération Nationale des Déportés et Internés, Résistants et Patriotes (FNDIRP)

Avec le concours des Associations de mémoire des camps et de la déportation

LA DT CORSE A TENU SA PREMIERE ASSEMBLEE ANNUELLE EN AVRIL 2018

La DT Corse regroupe les adhérents de deux départements Haute et Basse Corse.
La DT a été créée en 2017 et validée à l’ Assemblée Générale de l’AFMD à Clisson en juin 2017.
Le bureau de la DT est composé des personnes suivantes :
Présidente : Mme Noelle Vincensini, ancienne déportée résistante, née le 31/01/1927
Vice Présidente Mme Isabelle Gaggi
Secrétaire : Mme Isaline Amalric Choury
Secrétaire Adjointe : Mme Marie Jeanne Nicoli
Trésorière : Mme Juliette Alessandri

La première Assemblée annuelle de la DT Corse s’est tenue récemment début 2018. Un PV de cette AG a été envoyé à l’AFMD, ainsi qu’un document présente les projets que souhaitent mettre en place les dirigeants et les adhérents.
Bienvenu aux nouveaux venus !

LE TUNNEL D'URBES VIENT D'OBTENIR LE LABEL DU PATRIMOINE EUROPEEN

Le tunnel d’Urbés,un des 70 camps annexes du KL Natzweiler-Strutof a reçu le Label du patrimoine européen délivré par l’Union Européenne, au titre des sites transfrontaliers en coopération avec le lander du Bade-Wurtemberg. Il fait partie des 3 sites de mémoire transfrontaliers franco-allemands.
L’obtention du Label du patrimoine Européen vient récompenser la coopération entre les lieux de mémoire différents. En effet comme le CERD (Centre Européen du Déporté Résistant), situé sur l’ancien camp principal de Natzweiler au Strutof travaille intensément avec les mémoriaux des camps annexes dans le Bade-Wurtemberg : ce label représente un excellent modèle de coopération à échelle européenne, porteur d’espoir pour l’avenir.

Pour en savoir plus, le CERD vient d’éditer la plaquette sous le titre, "Camp de Concentration NATZWEILER et ses camps annexes sur les deux rives du Rhin", dans le cadre du label European Heritage Label "Europe Starts Here".

MIEUX CONNAITRE LA DEPORTATION

Nous avons participé à cette opération organisée par la Mairie de Hazebrouck "Mieux connaître la Déportation". du 29 mars au 10 avril 2018 Plus de 900 élèves sont venus nous rencontrer, comprendre les expositions et assister aux trois spectacles proposés en soirée.

 VISITES COMMENTEES DES MEMORIAUX DES CAMPS DE CONCENTRATION D'EXTERMINATION, CIMETIERE DU PERE LACHAISE.

visites commentées des Mémoriaux des camps de concentration et des camps d’extermination, dans le cadre exceptionnel au cimetière du Père Lachaise.

Nous vous encourageons à venir visiter cet espace mémoriel unique au monde, à mieux comprendre à travers la symbolique de ces monuments,érigés de 1946 à 2017, ce que fut la déportation.

(visite gratuite)


Nous vous attendons nombreux

Annick André
AFMD de Paris
31, Bd Saint-Germain – Paris 5ème
tél. 01 43 25 84 98 - afmd@afmd.asso.fr

PROJECTION DU FILM "LES EVADES DU IIIE REICH"

Dans le cadre de la programmation sur les prisonniers de guerre, le Mémorial des Déportés de la Mayenne propose en partenariat avec le cinéma Le Vox de Mayenne, la projection du documentaire "Les évadés du IIIe Reich" de Philippe Tourancheau, le jeudi 19 avril à 19h30 au cinéma Le Vox de Mayenne. Le documentaire retrace le parcours de prisonniers de guerre qui, pour avoir franchi la limite interdite des barbelés et des miradors, sont devenus des cibles privilégiées pour le régime nazi.

Tarif : 5.60 €

ASSEMBLEE GENERALE DE LA DT 85 – 20 JANVIER 2018

Notre DT a tenu son Assemblée Générale le 20 janvier 2018, à La Roche-sur-Yon, en présence de Claude Épaud, du Bureau national.

S’étaient jointes à nous l’AMRDV (Association pour un Musée de la Résistance et de la Déportation en Vendée) et l’UD CVR (Union Départementale des Combattants Volontaires de la Résistance).

Notre présidente, Martine Trémège, a démissionné pour prendre la tête de l’UD CVR qui est le moteur du Concours de la Résistance et de la Déportation. Notre Bureau a donc subi quelques modifications.

Il se compose maintenant ainsi : Présidente : Catherine Garnier-Lecorre. Présidente adjointe : Pierrette Degat. Secrétaire : Martine Trémège. Trésorière : Claudine Durey.

Nos actions restent modestes.

Le 20 novembre 2017, à Dompierre-sur-Yon, Rose Pasquereau a présenté son livre Justinien Gillaizeau, un déporté au Struthof.

Avec Grains de Mémoire, une association locale sablaise, nous avons œuvré pour qu’un blockhaus-hôpital ne soit pas détruit comme le désirait une grande partie de la population. Celui-ci a été admirablement aménagé et ouvert au public le 1er juillet 2017.

Nos connaissances sur les déportés des Olonnes ont servi à la réalisation de panneaux. Les trois communes des Olonnes n’en formeront plus qu’une au 1er janvier 2019, ce qui entraîne des doublons dans les noms de rues. Nous en avons profité pour proposer des noms de déportés des Olonnes et nous avons demandé que les femmes soient prioritaires.

Jacky Buton nous a appris qu’un arrière-petit-fils de Louis Buton, Jérémy Banster, réalisateur, prépare un long métrage sur son bisaïeul. Ce film retracera la vie de Louis Buton (déporté à 50 ans à Buchenwald) et son engagement pour la tolérance, la laïcité, à Aizenay et en Vendée.

La présidente de l’AMRDV, Michèle Turi (aussi adhérente à l’AFMD) nous a informés qu’elle venait d’avoir le soutien du préfet, M. Benoît Brocard, après intervention de M. Claude Vigoureux, nouveau directeur de l’ONACVG : ceux-ci se rencontreront avec Catherine Garnier-Lecorre et M. Armand Fort, directeur de l’UDAC, à la mi-février, pour aborder le projet d’un musée. M. Claude Vigoureux a évoqué un EPCC (Établissement Public de Coopération Culturelle).

Assemblée Générale de la DT 85 De gauche à droite : Catherine Garnier-Lecorre, nouvelle présidente de la DT 85, Martine Trémège, présidente de l'UD CVR, Michèle Turi, présidente de l'AMRDV, Claude Vigoureux, directeur de l'ONACVG.
Assemblée Générale de la DT 85 De gauche à droite : Catherine Garnier-Lecorre, nouvelle présidente de la DT 85, Martine Trémège, présidente de l’UD CVR, Michèle Turi, présidente de l’AMRDV, Claude Vigoureux, directeur de l’ONACVG.

 CINE-DEBAT "LA DOULEUR" D'EMMANUEL FINKIEL

A l’occasion de la Journée nationale du souvenir des victimes et des héros
de la déportation

« Ciné-Débat »
Cinéma Jacques Prévert
Place Aimé Césaire (quartier La Fauconnière) à Gonesse

en partenariat avec les Amis de la Fondation pour la Mémoire de la
Déportation dans le Val d’Oise et la Médiathèque de Gonesse

Vendredi 27 avril à 14h

LA DOULEUR d’Emmanuel Finkiel
suivi d’un débat en présence d’historiens spécialistes de la déportation.

La séance sera précédée d’un pot convivial autour d’une boisson chaude offert à partir de 13h30.

Tarif unique 3€